Histoire

%foto UMDT  %foto UMDTLes études de l’histoire de la région de Dabrowa Tarnowska temoignent la présence de la colonie bien organisée ? la fin du XIVe si?cle. Dabrowa était en posséssion de la famille Ligeza qui la géraient en application de la loi magdeburienne avant 1422. A ce temps-l? Dabrowa c’était une colonie bien développée au sein de laquelle existait un grand moulin, une pisciculture, 60 économies rurales, un domaine et une auberge. Bien que son croissement est d? au voivode Jan Ligeza qui s’est engagé ? mettre en valeur la puissance financi?re de sa famille, Dabrowa a connu les jours de prospérité économique sous la gestion du châtelain de Sandomierz Mikolaj Spytek Ligeza. Il a fondé le refuge pour les malades et pauvres, et l’église paroissiale. Il était orateur parlamentaire tr?s habile. Il était propriéteur de l’imprimerie et c’est grâce ? lui que la colonie est devenue le centre culturel de la cour. C’est également grâce ? lui que le château de renaissance a été construit. En 1628 il a obtenu la permission de roi d’organiser des foires qui ? la fin du XVIIe si?cle ont connus un grand succ?s dans toute la Pologne.

Quant au développement de Dabrowa et de sa population, il faut mentionner que les arrondissements actuels Ruda et Podkosciele, n’en faisaient pas partie ? l’époque. Au début du XVIIe si?cle la ville est devenue le centre de la production, de l’artisanat et de l’échange commerciale. Jusqu’au 1637 elle a été en posséssion de la famille Ligeza et ensuite elle est passé ? la famille Lubomirski. Probablement en 1693 Dabrowa a obtenu les droits municipaux. En 1697 Kazimierz Lubomirski a reconstruit la résidence en lui donnant l’aspect du palais de magnat. Il existait dans cet état jusqu’au 1846 o? il a été détruit ? cause de l’incendie. En 1948-1965 son ancien place a été occupée par nouvel église paroissiale. De la période du palais de magnat reste jusqu’? présent une ancienne porte d’entrée.

%foto UMDT  %foto UMDTEn XVIIIe si?cle Dabrowa était une ville économiquement bien développée. Il y éxistait un nombre important d’artisanat, une école et un hôpital. Cette période de prospérité a été rompu par les partages ? cause desquels Dabrowa s’est trouvé sous la gestion autrichienne. Au détour du XIXe et XXe si?cle les habitants ont tâché de lui réstituer son ancienne splendeur.

En 1906 le chemin de fer reliant Tarnow et Szczucin a été rendu ? éxploitation. Ie et IIe Guerre Mondiale ont apporté des dégats énormes et des pertes remarquable dans la population. Les documents historiques montrent qu’en 1939 Dabrowa comptait 6.117 habitants. Apr?s la II Guerre Mondiale on n’en a registré que 4.520.

La période de l’urbanisation, de développement économique et culturel de la ville est venue. On a reconstruit les routes, on a élevé progressivement de nouveaux batîments tels que : banque, bureau de poste, hôpital, biblioth?que, hôtel de ville et de starostie, zones d’habitation, écoles et centres sportifs. On a construit une maternelle, hospice et chapelle de cimeti?re. On a modernisé le secteur service –commerce et le reseau de télécommunication. La ville et la commune ont été équipé de l’installation de gaz, de conduite des eaux et on a réalisé partiellement un reseau de canalisation d’égouts.

Dans les derni?res années on a élevé un nouveau beau batîment de l’école primaire n° 1 ? Dabrowa Tarnowska de Jean Paul II et de l’école primaire ? Szarwark. Dans les écoles on a supprimé des chaufferies ? charbon. La ville veuille ? l’écologie et ? l’environnement pur. En résultat elle devient de jour en jour plus belle et plus moderne. Au centre de la ville on a modernisé l’éclairage. Les nouvelles rues et banlieus sont crées.

%foto UMDT  %foto UMDTSon aspect est d? ? l’entretient de la verdure municipale. Il y a un beau parc, des rues propres et des bâtiments publics et privés en bon état. La vieille ville bordée d’immeubles dont les façades en couleurs lui donnent la beauté et l’ésthetique. L’image des campagnes a également changé. La majorité poss?de une infrastructure modrne; des anciens constructions couvertes de chaume ont laissé la place aux constructions modernes. Presque toutes les écoles sur le terrain de Dabrowa Tarnowska datent de la période apr?s guerre. Les constructions sacrales par leur architecture et la présence dans ce paysage pittoresque, élevent la valeur de ces endroits.

La Commune Dabrowa Tarnowska est l’endroit s?r. Ses habitants sont laborieux et veuillent ? leur propriété. Ils sont aussi sensibles ? la béauté et l’ésthetique. Les compagnes de Dabrowa attirent par le paysage pittoresque des praires, fôrets et petites chapelles pr?s de la route. On peut également ?tre impressioné par la purété de rivi?res Brnia, Nieczajki, Szarwarczanka ou Smegorzowka.

Actuellement les adolescents de Dabrowa sont de plus en plus bien éduqués. Le grand nombre d’entre eux entrent aux écoles supérieures ou univeritaires en différent facultés. Les anciens étudiants acquierent emploi dans le service moderne ou occupent les postes de cadre supérieure.